Dans son discours suivant la réunion de la BCE à Malte, Mario Draghi a indiqué qu'un certain nombre d'outils de stimulation monétaire pourraient être envisagés à la prochaine réunion de décembre afin de contrer une trop faible inflation, faisant chuter l'euro de 1.6% contre le dollar US pendant la journée.