Les minutes parues hier de la dernière réunion de la Fed (16-17 septembre) diminuent les chances d'une hausse des taux en décembre, en citant la nécessité d'attendre davantage d'informations sur le risque que le ralentissement des économies émergentes et notamment chinoise pourrait entraîner une détérioration de l'économie.